Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 10:42

 

"Le corps du silence, cette parole qui borde la jouissance."

 

Anne-Angelique Meuleman-Zemour

 

 

 

 

  Entre percutant aphorisme et poésie elliptique, ici nous est fait le présent d'une réflexion à connotation abyssale. Comment, en un seul empan de l'énonciation, réunir en effet le corps, cette métaphore inquiétante, cette visibilité d'un toujours invisible; le silence qui est la condition de possibilité de toute parole et, aussitôt,  dans une belle relation affinitaire la parole donc, émanation du sublime langage alors que pointe le museau fouineur et fouisseur du désir, lequel ne se montre qu'afin de se mieux dissimuler. Ou l'art de dire beaucoup en énonçant peu. Les ressources du langage sont illimitées ! Merci de nous incliner à le penser. C'est de notre essence d'homme dont il s'agit, laquelle, souvent, identiquement au silence est un murmure à peine esquissé dont nous ne percevons, la plupart du temps, que l'écume de surface et pourtant l'abîme est là qui fait ses subtiles girations. Ecrire est simplement se retenir en-deçà de la chute, tant que tient la belle polyphonie. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher