Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A propos de "Pré-Textes".

 

  C'est bien au pied de la lettre qu'il faut entendre le titre de "Pré-textes", à savoir l'unique prétention des textes qui seront proposés sous cette rubrique à constituer les prémices d'une réflexion plus générale et approfondie ou bien, à l'opposé, matière à une pure évasion hors des sentiers battus. Combien de fois, au cours de nos lectures, avons-nous éprouvé le besoin de commenter intérieurement telle ou telle proposition de l'Auteur, en faisant cependant l'économie, emporté que nous sommes par le cours du récit, de l'exposé.

  Souvent, à l'occasion d'une relecture fragmentaire, ces passages signifiants se révèlent-ils à nouveau à notre conscience avec acuité, comme s'ils étaient atteints, à notre égard, d'une manière d'urgence.

  Parfois quelques mots peuvent suffire - deux ou trois -, prétextes à entrer dans l'écrit, à laisser vagabonder notre imaginaire ou bien à émettre quelque hypothèse vraisemblable. Cependant il n'est pas rare qu'au cours d'un tel exercice, la production écrite s'éloigne de son objet d'origine, celui proposé par l'Ecrivain.

  Mais peu importe. Ce qui demeure intéressant au cours d'une telle tentative, c'est bien de permettre à l'écrit de s'ouvrir, de se déployer, afin qu'il nous offre quelque perspective nouvelle. Notre expérience à tous est si singulière que nos ne savons jamais où nous nous engageons, où nos pas peuvent nous conduire dès l'instant où une œuvre est abordée avec une certaine intensité. Il faut donc se disposer à la nouveauté, au surgissement, à l'effraction, à la transgression parfois. Ecrire n'est jamais aussi gratifiant que lorsque cette activité devient création véritable, acte poïétique auto-transformateur, disponibilité à la métamorphose.

  Rares sont les moments qui permettent une telle éclosion et, sans doute, notre inféodation au principe de raison nous ramène-t-il toujours sur des rives apolliniennes fréquentables. Nous ne pouvons faire abstraction du Lecteur, de son intention de s'y retrouver parmi le dense maquis de l'écrit.

  Gageons que l'écrit le plus abouti soit celui qui se libère de toute contrainte "lisible" et parvienne, à partir de sa propre chair, de son intériorité propre, à témoigner de son essence. Mais peut-être l'écriture n'est-elle jamais mieux située dans son territoire qu'à s'assumer en tant que "forteresse vide", genre d'acte schizoïde la coupant du monde et de ses catégories habituelles. L'écriture en tant qu'écriture, voilà donc la tâche exaltante qui pourrait s'inscrire au travers de ces "pré-textes" qui ne sont des textes que par défaut. Une manière d'onirisme qui ne se révélerait  que dans l'étrange matière des choses indicibles.

  Mais peut-être ne sommes-nous, toujours, qu'à l'orée de la clairière, attirés comme des phalènes par la vive clarté. Rien, cependant, ne saurait nous distraire d'une fascinante contemplation !

  Cette même exigence de vagabondage à partir d'une rencontre concernera également des photographies ou images tant la diversité du réel peut constituer prétexte à interprétation ou lecture singulière. 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher