Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A PROPOS DE...MES TEXTES.

 

 

* NOUVELLES.

 

                       Plusieurs textes primés à des Concours Nationaux et publiés dans différents  

                       recueils.

                       De nombreux textes inédits.

 

* ARTICLES. 

 

                       Publiés sur le Site "EXIGENCE-LITTERATURE" et, parfois, d'autres Sites.

                       Ces articles sont à considérer comme des "essais", c'est-à-dire des productions 

                       toutes personnelles  mettant en lumière un point de vue subjectif sur une 

                       œuvre, cherchant à en faire ressortir un caractère singulier .

                       Donc aucune prétention  à établir une objectivité absolue, pas plus qu'une     

                       tentative d'exhaustivité.

                       Plutôt que des critiques  classiques d'œuvres littéraires, ces exposés cherchent à 

                       apporter un éclairage original sur un extrait avec lequel j'entretiens des

                       affinités, soit en raison de l'Auteur qui est à l'origine, soit pour le  thème

                       abordé, soit, enfin, en relation avec  un pur désir dont on ne pourrait objectiver                               les fondements qu'à l'aune du seul hasard.

 

                       

   * TEXTES AU LONG COURS.

 

                       Comme leur nom le suggère, ces textes sont quantitativement étoffés et font 

                       donc l'objet d'une publication en de nombreux fragments, un peu à la manière

                       des "feuilletons" d'antan.

                       Pour la plupart, ils cherchent à exprimer un point de vue singulier, lequel

                       emprunte souvent à l'esprit de ce que l'on pourrait nommer une "comédie

                       humaine", et mettent en œuvre des personnages atypiques exerçant

                       volontiers leur libre arbitre quant aux conduites existentielles et autres

                       comportements inféodés aux conventions sociales de toutes sortes. Le côté

                       "satirique", subversif, décalé y est constamment mis en exergue,  non en raison

                       d'une vue désespérée de l'homme mais bien plutôt  pour situer ce dernier à

                       l'épicentre d'une constellation de sens qu'il semble avoir oublié, occupé qu'il est

                       aux activités "mondaines" (au sens de "mondanéité"). La raison l'habite

                       toujours, aussi bien que les valeurs classiques de l'humanisme, mais  ces

                       fondements, souvent voilés, s'occultent fréquemment  pour céder la place aux

                       multiples errances de la quotidienneté.

                       Le propos n'est nullement "moralisateur" et cherche simplement, par le

                       truchement de la fiction, à faire surgir quelques minces "vérités", lesquelles 

                       sont bien plus  présentes qu'il n'y paraît. Pour utiliser une métaphore commode,

                       il conviendrait de dire que, dans ces petits prétextes textuels, l'homme est

                       constamment situé au milieu d'une clairière (celle de la raison, des évidences,

                       des vérités directement accessibles), mais paraît ne jamais percevoir que

                       l'ombre des frondaisons  qui l'entourent, simplement par un défaut de la vue,

                       d'une accommodation inadéquate.

 

                       Bien évidemment, nous sommes tous affectés de ces insuffisances du regard.

                      Situés en pleine lumière (c'est là l'essence de notre condition), nous

                      n'apercevons souvent que les ombres qui la cernent. Le propos de ces textes  se

                      résume, fréquemment, à  mettre en perspective, dévoiler, faire émerger les

                      nervures de ce qui, saturé d'évidence, finit par disparaître à nos yeux de          

                      marcheurs distraits  se satisfaisant ordinairement de la première apparence

                      venue.   

 

 

 * TEXTES DIVERS.

 

                      Enfin, quelques textes "inclassables, centrés sur l'écriture elle-même, sans souci

                      de contingences d'ordre formel, s'essaient à dire, dans l'urgence, la nécessité

                      pour le langage de ne témoigner qu'à partir de son domaine propre. Ceci aboutit

                      à des énonciations déconcertantes pour le Lecteur qui ne chercherait à y

                      découvrir que normalité ou simple trace d'une logique sous-jacente. Parfois

                      convient-il de faire éclater la bogue des choses afin qu'elles consentent à nous

                      livrer cette mystérieuse "chair du milieu" (ceci est une "marque déposée" tout à

                      fait personnelle) dont nous serions bien aise de la rechercher plutôt que de nous

                      contenter de prendre acte de sa surface épineuse et urticante!                              

 

 

 

 

 

 

 

                      

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher