Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 16:13

 

220px-Alchimia.gif

 

Allégorie de l'Alchimie.

Source : Wikipédia.

 

 

 L'immersion dans Speranza.

 

... Donc, Jules, nous arrivons ici au terme de la démonstration et je ne doute guère que ton esprit critique en ait conclu que, pour Robinson, l'issue ne pouvait être que celle de l'immersion dans la grotte symbolique de Speranza, seule capable d'aménager un séjour et une assise à une condition humaine que la nature hostile de l'île avait mise à rude épreuve.

 

   La chaleur s'atténuait lentement et le soleil avait commencé sa course descendante. Des taches d'ombre et de lumière dessinaient plein de lunules et posaient des faisceaux mouvants sur les robes des élégantes Ouchiennes dont les cercles s'ouvraient comme la soie des corolles. Simonet, qui venait de rejoindre le groupe, butinait comme un papillon autour de Calestrel, Garcin et les autres. La joyeuse troupe se rapprochait dangereusement de notre cénacle, ce qui avait pour effet d'agacer Aristote, de faire gonfler son goitre couleur de bronze et de corail et de le faire roucouler de bizarre manière, à la façon de Démosthène qui aurait avalé, un à un, ses cailloux.

  Aussi le Philosophe m'enjoignait-il de l'écouter attentivement car il voulait conclure avant que la troupe de moineaux ne débouche sur les bancs peints en vert. Nous reprîmes donc l'exposé où nous l'avions laissé, feignant de ne pas voir les membres de la Confrérie, à cause du soleil qui les nimbait de mystère à la façon des mandorles des Saints et c'est un peu comme s'ils avaient déserté la terre et étaient montés au Paradis pour raconter à Saint Pierre les dernières nouvelles d'Ouche et des environs.

  Aristote, à nouveau pressé d'en découdre avec la Philosophie, chercha à m'inculquer, aussi vite que le lui permettait son élocution colombine, quelques vérités dont il espérait que je les recevrais comme des arguments irréfutables.

Aristote. - Jules, il faut que je t'explique, brièvement, le genre de métabolisme interne, sinon le processus magique qui a fait passer Robinson de son état "larvaire", à celui de chrysalide, enfin à celui de papillon heureux de pouvoir voleter innocemment, au-dessus de la terre de Speranza qui, pour lui, est maintenant devenue "terre de félicité".

 

 

L'Alchimiste.

 

... C'est donc comme si quelque alchimiste avait saisi la gangue de plomb que représentait Robinson et, la soumettant au feu de son athanor, l'avait transformé en un brillant lingot d'or, ou si tu veux, qu'il avait tiré de sa nature brute et inexpressive, la merveilleuse pierre philosophale, passage de la simple matière à celle d'entité vivante, douée de connaissance, spirituelle.

 

 

La boule d'argile.

 

... Eh bien cette manipulation, pour étonnante qu'elle soit, est obtenue par une opération qui consiste en une division de la matière. Imagine, Jules, que Robinson, descendu dans les profondeurs de la roche, se retrouve sous la forme élémentaire d'une boule d'argile. Tu la vois bien cette boule, ronde, presque parfaite, brillante, lisse, sombre à souhait, sans faille aucune, une forme rassurante pour l'esprit, aussi bien de "finesse que de géométrie" ?

Labesse. - Oui, je la vois bien et c'est une des vertus de l'imaginaire que de recréer une chose à partir de rien.

Aristote. - Oui, c'est à peu près ça. Encore qu'à partir de "Rien", ça demanderait une approche moins intuitive, moins floue, plus conceptuelle en un sens. Mais ne nous égarons pas. A ton avis, Jules, comment cette boule de terre que nous appelons provisoirement "Robinson", peut ressentir son sentiment de solitude ?

Labesse. - Mais parce qu'au fond de son trou Robinson est seul, tragiquement seul, qu'il est entouré de roche lisse et que rien qui lui ressemble ne lui apparaît dans son horizon étroit et limité.

Aristote. - Certes, et selon toi, comment l'Alchimiste peut-il le sortir de ce mauvais pas ?

Labesse. - En pétrissant de ses mains une seconde boule de terre qu'il offrira à Robinson, et ainsi, Robinson aura trouvé un compagnon et il ne souffrira plus de solitude.

Aristote. - Mais, Jules, si la grotte est dépourvue d'argile, étant simplement constituée d'un long boyau de roche lisse, l'Alchimiste  ne peut pétrir une pâte semblable à la figure de Robinson !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher