Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • Un amer pour la conscience. (30/09/2020)
    "Sémaphore alangui". avec Emilie June. Œuvre : André Maynet. On avançait dans le froid glacial, mains nues, tête prise de vent, visage fouetté par les embruns de la solitude. Car ici, il n’y avait plus rien pour nous rattacher à quelque signification...
  • Pont Mirabeau (29/09/2020)
    Vois-tu, souvent l’on m’a parlé de toi, on m’a vanté tes nombreux mérites, ta silhouette si changeante selon les saisons, parfois tes caprices, tes sombres humeurs, tes joies aussi, la lumière que tu émets, la chanson que tu pousses qui se mêle au bruissement...
  • « Et ton pas rapide… » (28/09/2020)
    Georges Braque. Source : Panorama de l’art. Un bref commentaire Sur une poésie de Nathalie Bardou. « Et ton pas rapide Dans la foule, Cette foule comme oiseaux à terre, Ton pas Et Cette main de silence Déchirant Le langage. Sur ce contre nous La parole...
  • Blanche uniment. (27/09/2020)
    « Mariage (en) blanc ». Œuvre : André Maynet. « Je voudrais quelque chose qui n’eût pas besoin d’expression ni de forme, quelque chose de pur comme un parfum, de fort comme la pierre, d’insaisissable comme un chant, que ce fût à la fois tout cela et rien...
  • La part nocturne (26/09/2020)
    D’abord il y a la lumière. La belle lumière. On ne voit qu’elle. Elle éclaire du plus haut du ciel. Elle coule, pareille à l’eau de la fontaine. Elle fait ses mille ruisselets, ses cheveux d’or et de platine. Elle inonde les yeux, imprime au corps de...
  • Dans la cité des hommes (25/09/2020)
    Photographie : Blanc-Seing. *** Je me suis levé ce matin Ai tendu vers l’avant les mains Elles ne saisirent que du vertige Et l’abîme grondait Que je devinais En moi Hors de moi Pareil à une traînée de soufre Au large d’un volcan Etait-ce ma vue qui m’égarait...
  • A fleur de peau (24/09/2020)
    Pierre Anzieux est géographe. Son métier en a fait un incessant globe-trotter, un citoyen du monde en sa vastitude. Pierre sillonne les mers comme il survole le globe, traverse les terres dans des trains, parcourt les rubans de bitume qui quadrillent...
  • Flots intimes du temps (23/09/2020)
    Toi que je ne connais pas Visage de brume Et d’impalpables secrets Tu viens à moi Sur des risées de vent L’air façonne ton corps D’étrange manière Il ne sait plus le lieu De sa venue Que sont les ans Qui suivent les ans Que sont les jours Que perdent...
  • Terre, eau, air : chemin de la poésie. (23/09/2020)
    « Petit homme devant un soleil rouge II – 1950. » Joan Miró Source : Ladilettantelle. Quitter le pays des Grandes Eaux « Ovipare est la nuit Je l'habite au cristal de ton front. Qu'importe la boue dans l'oeil Et ces ailes de sel J'attends-je crois Comme...
  • Sous quelles formes le temps nous affecte-t-il ? (22/09/2020)
    Sous quelles formes le temps nous affecte-t-il ? Photographie : Blanc-Seing Le temps qu'il fait, le temps qui passe jouent-ils une identique partition ou bien sont-ils de nature si différente que leur rencontre soit toujours fortuite, simplement livrée...

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher