Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  • Sous les serpents du ciel : Destin et Liberté. (31/08/2017)
    (Sur le livre d’Emmanuel Ruben). 4° de couverture (L’araignée givrée). "Une matinée d’automne, au milieu du XXIe siècle, dans une vieille ville anonyme, quelque part entre la mer et le désert. Les premiers pans du grand barrage qui coupe en deux les Îles...
  • Le doute d’être. (25/08/2017)
    IL DUBBIO LiviaAlessandriniRoma 1998 Ouvrir la brume. Il y a beaucoup d’irrésolutions dans le monde, pléthore d’indécisions, myriade de formes enchevêtrées qui nous disent la vacuité des choses jouant en écho avec notre propre silence. Matin : nous quittons...
  • Toujours en avant de nous. (23/08/2017)
    Bain de minuit. Photographie : André Maynet. Cela se dérobe. Ce qui, le plus souvent, nous surprend dans notre essai de nous y retrouver avec les choses c’est cette volte-face à laquelle nous nous livrons qui nous remet dans les mailles d’un immédiat...
  • Cette ligne au large des yeux. (22/08/2017)
    Du côté de Saint Malo. Photographie : Alain Beauvois. L’avant-dire des choses. Au début des choses, au tout début, dans le bourgeonnement premier du monde c’est une manière d’enfermement, une occlusion, un langage qui hésite et les mots se mêlent aux...
  • En chemin. (20/08/2017)
    LA ROUTE (Arlequin) Œuvre : Livia Alessandrini Villeneuve 2010 Des lèvres d’enfant. Il y a si peu de bruit et les mouvements sont tissés dans la tunique de leur mince chorégraphie. C’est un peu comme si la Terre s’était débarrassée de ses entours, s’était...
  • Partir de l’eau. (17/08/2017)
    « Prendre le dernier quart qui ne dit pas jusqu'où s'étend le gris ». Photographie : Ela Suzan. Partir de l’eau. Il faut partir de l’eau après y avoir longuement séjourné. On a posé son corps d’aigrette sur la vitre liquide, une à peine distinction de...
  • Sortir de l’ombre. (15/08/2017)
    « Dongni peint et c'est beau ! » Photographie : André Maynet. « L’œuvre au noir ». « L’œuvre au noir », voici comment regarder cette belle image en lui appliquant le titre alchimique de Marguerite Yourcenar. Car, en effet, toute création reproduit, symboliquement,...
  • Avenue du silence. (12/08/2017)
    « Mon cœur à découvert… » Photographie : Alain Beauvois. *** « C’était l’hiver dernier Et bien tard le soir Le ciel était couvert Et mon cœur à découvert… Et, à l’horizon, sous les nuages bas J’apercevais au pied du Blanc Nez Une silhouette… » A.B. Silencieux...
  • Buisson d’argent. (11/08/2017)
    « L’arbre ». Photographie de Patrick Geffroy *** « D'anciennes paroles d'air et de souffle aux parfums d'aromates et d'encens à brûler pour la grande "Nuit obscure" qui pour toujours éclaire de tous les soleils cet arbre inconnu et dépouillé dont la précieuse...
  • Amnésia. (08/08/2017)
    VORTICE DI MEMORIA. Œuvre : Livia Alessandrini. Roma 1998. « Pâle soleil d’oubli, lune de la mémoire, Que draines-tu au fond de tes sourdes contrées ? » Jules Supervielle. Ce que Mnémosyne tisse le jour, Amnésia le détisse la nuit. Sur la colline que...

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher