Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 15:07
 Mystère du jour nu

Œuvre : Pierre Soulages.

 

Source : Le Blog de

peinture-abstraite-informelle.

 

 

***

 

 

Le Feu & la Flamme

 

Cela monte en nous

C’est le feu et la flamme

Cela exulte

Cela remue

Et les buissons d’eau

Les vergetures de la terre

Les effusions du sol

Clouent au silence

Epinglent à demeure

 

***

Comment être soi

Ici dans la chambre livide

Et nue

Alors qu’au dehors

Tout remue

Et demande

Son dû

Comment ne nullement

Céder

A la folie polychrome

Au luxe d’être à côté de soi

Sur l’étrange lisière

Où tout se dit

Dans l’abondance

Où tout se donne

Dans la mouvance

Des choses

Des êtres

En leur seule

Présence

 

***

Cela monte et descend

Cela fuse

Cela perle

Cela témoigne de qui vous êtes

En votre fond

L’Illimité qui jamais ne trouve

De route à son pas

L’Infini qui vous taraude

Le Vent qui vous traverse

L’Absolu qui fait son zéphyr bleu

 

***

Alors on questionne

L’éclair qui tonne au Ciel

La pluie de météores

Dans l’étincelante nuit

La fulgurance boréale

Là-bas au loin

Sur la courbe haute du Septentrion

On s’y perdrait presque

Dans la dérive lente

Des glaces hauturières

On s’y abîmerait

Dans les labyrinthes blancs

Du songe

On y disparaîtrait

Pour une vision

De l’Unique

Ceci qui nous interroge

Et jamais ne porte de nom

Peut-être n’en a-t-il pas

 

***

Combien de douleur

A ne pas connaître

A toujours douter

A tâcher de happer

Quelque haillon

De Vérité

Quelque faille

De présence

Quelque certitude

Hissée tout en haut

Du pavillon

Où ne flottent

Que les voiles souples

De la beauté

 

***

 

dans le noir qui brûle

Qui attise les paupières

Qui vrille les pupilles

On trace les déchirures

D’un savoir

On plonge les griffes acérées

Afin que

De cette incision

Naisse une parole

Se dise un mot

Peut-être vibre

Un silence

Se lève l’aube

D’une espérance

 

***

 

Ténébreuse l’encre

Qui coule en plein ciel

Bitumeuse la joie

Pliée dans sa rumeur

Sourde l’affliction

Qui étreint le cœur

Poudre l’âme

De cette lourde

Et inaltérable

Suie

Dont notre chemin

Est parsemé

 

Le Feu & la Flamme

 

Cela allume les feux-follets

De la conscience

Cela fait sa lumière diffuse

Cela creuse du clair

Dans la mine serrée

De l’angoisse

Cela rassure

Et c’est aussi démence

Que de croire

A la sublime donation du jour

A ses mains vierges

De tout crime

 

***

 

Même les Morts

Ont peur de la lumière

De la déchirure

De l’entaille qu’elle ouvre

Au cœur de la nuit

Mais les Morts veulent la Nuit

Mais les Vivants veulent le Jour

 

***

 

Notre corps est nocturne

Notre corps est mutique

Notre corps est soudé

Qui ne veut rien savoir

Du monde

Des hommes errants

Des mutilations

Qui lacèrent le réel

Cette taie endeuillée

Qui recouvre

Toute innocence

La réduit au Néant

 

***

 

Pourtant il y a des lumières

Du corps

 

*

Les yeux

La bouche

Les narines

Le sexe

Les pores

 

*

Mais ont-ils au moins

Appris à dire

Le désarroi de tout Vivant

Exténué à la tâche de vivre

 

***

Pourquoi tout ce noir

Pourquoi ce heurtoir

Toujours recommencé

Offenser la chair

Creuser la pulpe

Eclats de blanc

Brisures

Ecorchures

Rainures

Afin que cela parle

Que cela se montre

Que la plaine sombre

Voie le soleil

La crête de la montagne

Mesure l’adret

La profonde vallée

S’ouvre

A l’éclat

Au limpide

Au chiffre

Qui rend visible

Assoit sur le cercle

Des significations

Déploie l’être

Autrement que

 Dans sa dissimulation

 

***

 

Feu-Flammes

Trouant la bannière

Mortifère des nues

Trépan de l’esprit

Fouillant de ses diamants

La boue d’ébène et de cuir

Est-ce là le destin

Qui depuis toujours

Nous échoit

Autrement

Il n’y aurait

Que cécité

Et refuge

Dans

Le

Rien

Le Noir

L’Encre

L’Obscur

La Nuit

Nous les voulons

A seulement

En écarteler

Le corps

Muet

Oui

Muet

Oui

L’entaille

Du

Réel

Du Noir

Célébrons

La Beauté

Ouvrons-la

Au mystère

Du Jour

Nu

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher