Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 17:51
L’étiage du temps.

Tu disais en cet automne précoce

Le gris de l’heure

Les rides  naissantes

Les illusions perdues

Ces degrés de l’existence

Pareils aux strates du temps

Tu disais cette eau de lagune

Cette mélancolie

Qui n’en finissait de goutter

Cette perte des choses

Dans une manière de Néant

Tu disais le brouillard

Sa ténuité

Son insolence

Sa persistance à tout nimber

De mystère

A tout inonder

D’une parole d’ennui

Tu disais tout ceci

Et c’est comme si

Tu étais devenue invisible

Simple mot de vent

Se mêlant à la rouille des feuilles

Tu disais le lac

Sa plaque d’argent

Tu disais son immobilité

Sa mutité longue

Et je recueillais ton silence

Au creux de mes mains

Une goutte de rosée

Dans le soir qui venait

Partager cet article

Repost 0
Published by Blanc Seing - dans Microcosmos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher