Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 09:08
Venue de l’ombre.

L’ombre était si présente.

Pareille à une écaille échappée de la nuit.

Peut-être un rêve, tout simplement.

La parution des choses

au bord des lèvres.

Le silence avant la parole.

Le grésillement

précédant la lumière.

Nous étions seuls au monde.

Vous dans le mystère bleu.

Moi vous suivant.

Quel étrange magnétisme

m’attachait à votre image ?

Vous étiez si loin

dans votre sombre vêture.

Emergence de chrysalide.

Globe des yeux encore soudés.

Cécité qui durait.

Pour vous, je n’existais pas plus

que l’air printanier.

Une simple fragrance

dans la levée du jour.

Suivre est une fascination,

un attrait de l’inconnu

et l’on frôle le danger.

Pourtant, ce pas de deux

n’avait de sens qu’à céder, bientôt,

sous la poussée de la lumière.

La voie de votre destin

n’était pas la mienne.

Au bout de la rue, vous avez pris

la venelle, sur votre gauche.

J’ai continué tout droit,

jetant à votre silhouette

un dernier regard.

Déjà vous sortiez de votre

silencieux anonymat.

L’imago survenait

dans un bruissement d’élytres.

Puis, bientôt, l’envol

et la simple trace

de deux ocelles

que la clarté reprenait.

C’est ainsi

que vivent les papillons.

Comment donc

vivent les chasseurs

lorsque leur filet est vide

et que les heures passent

en bourdonnant.

Comment ?

Venue de l’ombre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blanc Seing - dans Microcosmos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher