Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 14:01
Sous le pont coulent les jours.

Une simple irisation

à la face de l’eau,

un reflet,

le miroitement de l’onde.

Sommes-nous jamais plus

que ce tremblement ?

Cette vibration du temps qui,

un jour nous visite,

le lendemain,

nous laisse les mains vides,

le cœur irrésolu,

l’âme égarée ?

Est-ce votre silhouette

qui fait sa modeste apparition ?

Ou, alors, mon souci de vous

qui vous installe sur le rivage

avec parcimonie

et vous y laisse à l’abandon ?

Etes-vous le fruit

de mon imaginaire ?

Cet oiseau qui traverse le ciel

de sa trace blanche ?

Cette arche du pont

en partance pour l’avenir ?

Il est si douloureux

de ne rien savoir et de faire

comme si tout existait,

si tout allait de soi

et nous n’aurions plus

qu’à tendre les mains

pour recevoir l’offrande.

Les arbres, l’eau, le rivage,

ont-ils des consistances de brume ?

Des mains

que la lumière traverse ?

Des corps infinis

que, jamais, nous n’étreignons ?

Il faut inviter la clarté

à s’incliner, baisser ses paupières

sur le silence qui vient.

La nuit est proche

qui nous reprendra en son sein.

Nous sommes, avant toutes choses,

des êtres nocturnes

et nous avons peur du jour.

Cette cruelle vérité !

Sous le pont coulent les jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blanc Seing - dans Microcosmos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher