Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 10:25
Si troublant de passer…

Si troublant de passer

Et de ne rien voir, ne rien deviner.

De vous, là, dans cette antique demeure

Envahie par l’automne.

Vos cheveux ont-ils la couleur du feu ?

Celle des feuillages ?

Votre visage,

La teinte claire de la façade ?

Etes-vous romantique ?

Familière du Grand Meaulnes ?

Ou bien rationnelle,

Admirative des Lumières ?

Et ce gris de l’ardoise,

N’est-il pas la dominante de votre humeur ?

Une manière de dérive,

Des « Eaux étroites » à la Julien Gracq ?

Ô combien j’aurais aimé lire en vous,

Y déchiffrer la clé de votre mystère.

Tous les jours,

Je longe votre mur de pierres,

Avec, dans l’esprit,

l’écharde vive du doute.

Puissé-je ne jamais vous rencontrer !

Il est si doux de rêver !

Si troublant de passer…

Partager cet article

Repost 1
Published by Blanc Seing - dans Microcosmos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blanc-seing.
  • Blanc-seing.
  • : Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies.
  • Contact

Rechercher